Le comité de vigilance sur la forêt salue la résolution adoptée par la Ville de Senneterre

Document no. 43

Catégorie: Dossier spécial: crise forestière

Senneterre le 17 septembre 2008 – Le comité de vigilance sur la forêt du pôle de Senneterre se montre satisfait de la décision de la Ville de Senneterre d’interpeller la ministre intérimaire des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Julie Boulet, pour que le volume de bois rattaché à l’usine Optibois de Barraute soit dirigé vers Tembec – Senneterre advenant le cas où Optibois serait vendu.

Selon le comité de vigilance sur la forêt, il est impératif que la ministre tienne compte des faits suivants afin d’accorder le transfert du CAAF d’Optibois à Tembec – Senneterre :

1. Tembec est propriétaire à 40 % d’Optibois.

2. Le CAAF d’Optibois se situe dans les mêmes territoires d’approvisionnement que ceux de Tembec – Senneterre, soit à l’est de Senneterre.

3. Dans un contexte de saine foresterie, il est logique que le bois soit destiné à l’usine la plus près.

4. L’application de la Paix des Braves a fait subir à l’approvisionnement de l’usine Tembec – Senneterre une diminution de 50 %, ce qui en fait l’usine de sciage SEPM la plus durement affectée au Québec.

5. Cette baisse met en péril le maintien des opérations aux installations de Tembec – Senneterre, mais aussi de Boralex – Senneterre qui annonçait, la semaine dernière, la fermeture temporaire de la centrale thermique de Senneterre entre le 21 septembre et le 16 novembre 2008.

S’il le faut, il est évident que les employés et intervenants locaux prendront les actions pour se faire entendre haut et fort pour que le bois soit dirigé à Tembec –Senneterre.

Le comité de vigilance sur la forêt est maintenant en attente des résultats de la rencontre qu'à obtenu Tembec ce mardi avec la Ministre Boulet. Les trois municipalités du pôle ont également réitéré leur appui au comité afin que ce dernier poursuive ses démarches en vue d’obtenir la pleine opération des usines Tembec et AbitibiBowater de Senneterre.

- 30 -
Source : Marie-Chantal Fiset Agente de communication, Comité de vigilance sur la forêt 737-2842 mfiset@paroissesenneterre.qc.ca
menu