Le comité de vigilance dépose une pétition de 2 500 noms au député Wawanoloath

Document no. 44

Catégorie: Dossier spécial: crise forestière

Senneterre le 28 août 2008 – Le comité de vigilance sur la forêt du pôle de Senneterre s’est rendu aujourd’hui au bureau du député d’Abitibi-est, M. Alexis Wawanoloath, afin de lui remettre une pétition signée par plus de 2 500 personnes dans le dossier de la crise forestière.

En apposant leur nom sur la pétition, la population signifiait un appui au comité de vigilance et à ses revendications visant la survie de l’industrie forestière dans le pôle de Senneterre.

En plus de la pétition, les gens ont dernièrement été sensibilisés via les journaux où deux annonces, parues les 17 et 24 août, dévoilaient la situation et la position des autorités municipales.

« Nous pensons que plus la communauté sera renseignée, plus elle sera en mesure de nous appuyer dans nos revendications auprès du ministre. La situation d’AbitibiBowater s’est améliorée grâce aux annonces de la semaine dernière, mais l’usine Tembec de Senneterre doit aussi profiter d’un approvisionnement supplémentaire pour consolider ses opérations. La priorité des autorités locales sera toujours de maintenir une industrie forestière forte dans le milieu et cela passe par un niveau d’approvisionnement adéquat à nos usines », a précisé le maire de Senneterre, jean-Maurice Matte.

M. Matte s’est d’ailleurs entretenu avec le ministère des Ressources naturelles et de la Faune lors d’une visite à Québec le 26 août dernier. Lors de cette rencontre, il en entre autres été question des stratégies pouvant être appliquées afin de garantir la pleine opération de l’usine Tembec de Senneterre.

- 30 -
Sources :
Marie-Chantal Fiset
Agente de communication,
Comité de vigilance sur la forêt - 737-2842

Informations :
Jean-Maurice Matte, maire
Ville de Senneterre Tél. : 819-737-2296

Carol Nolet, maire
Municipalité de Belcourt Tél. : 819 737-8894

Céliane Taillefer, mairesse
Municipalité Paroisse de Senneterre
Tél. : 819 737-2842
menu